Tous les articles par Pascal

Lettre d’info ECF – été 2021

L’Espace Conseil FAIRE vous informe gratuitement et de manière objective sur la maitrise de l’énergie et les énergies renouvelables. L’équipe de conseillers vous accompagne et vous oriente dans vos projets de rénovation énergétique.
Retrouvez notre lettre d’information à chaque saison, avec 4 rubriques pour ne rien manquer des actualités sur les thèmes de l’énergie et du climat. 

Si vous souhaitez reprendre des articles pour votre bulletin communal, votre application PaneauPocket, votre site internet ou page Facebook, n’hésitez pas à nous en informer. Nous pourrions ainsi vous le transmettre en format Word.

Bonne lecture !

Afin d’améliorer notre couverture territoriale et favoriser l’accueil de proximité, nous mettons en place une nouvelle permanence pour la fin de l’année 2021. Elle aura lieu à la Maison France services de Senonches, le 3ème lundi du mois de 10h à 12h. Les prochaines dates seront donc :
– lundi 20 septembre 2021
– lundi 18 octobre 2021
– lundi 15 novembre 2021
– lundi 20 décembre 2021

Dans un premier temps, cette permanence se tiendra uniquement sur rendez-vous. Contactez-nous au 02 37 21 32 71 pour que nous puissions vous recevoir !

L’Espace Conseil FAIRE vient vous rencontrer ! Nous serons présent sur les animations suivantes :
  1. Stand sur les marchés

  • Bonneval, le lundi 13 septembre
  • Les Villages Vovéens, le mardi 21 septembre

  2. Portes ouvertes des Maisons de services au public et des Espaces France Services

  • Brou, le mardi 5 octobre de 14h à 17h – sur le thème des économies d’énergie dans l’habitation

3. Journées “Se Sentir Bien Chez Soi” se tiendront le vendredi 8 et samedi 9 octobre de 10h à 18h, place des Épars à Chartres

  • Jeu interactif “Qui veut gagner des watts ?” à 11h15 le vendredi 8 à la médiathèque de Chartres
Nous préparons notre prochaine campagne hivernale de balades thermographiques. Si votre commune souhaite en accueillir une, contactez-nous pour que nous puissions voir ensemble les modalités organisationnelles.
  • Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30 – Luisant
    • 36 avenue Maurice Maunoury


Dans le cadre de notre partenariat avec Energie Eure-et-Loir :

  • Le 1er mercredi du mois – 10h/12h – Janville
    • Communauté de communes, ZA de l’Ermitage – 1 rue du Docteur Casimir Lebel
  • Le 2ème lundi du mois – 10h/12h – La Loupe
    • Maison France services, 18 rue de la gare
  • Le 2ème jeudi du mois – 10h/12h – Châteaudun
    • Mairie, 1 place du 18 octobre
  • Le 3ème lundi du mois – 10h/12h – Senonches
    • Maison France services, 2 rue de Verdun
  • Le 3ème mercredi du mois – 10h/12h – Gallardon
    • Maison des services sociaux, 1 place du Jeu de Paume
  • Le 4ème mardi du mois – 10h/12h – Nogent-le-Rotrou
    • Pôle territorial du perche, 1 bis rue doullay

Dans le cadre de notre partenariat avec l’Agglomération du Pays de Dreux :

  • Les 2ème et 4ème mercredi du mois – 14h/17h – Dreux
    • Maison de l’habitat, 8 rue du Général de Gaulle

Dans le cadre de notre partenariat avec Chartres Métropole :

  • Du lundi au vendredi de 9h à 12h45 et de 13h30 à 17h – Chartres Rénov’Habitat
    • Guichet Unique, 32 – 34 boulevard Chasles à Chartres
Depuis le 1er juillet, le site internet de “MaPrimeRénov”, la nouvelle aide de l’ANAH, est ouvert aux propriétaires bailleurs. Une dérogation exceptionnelle a été mise en place pour les travaux achevés entre janvier et juin 2021 : possibilité de solliciter une subvention a posteriori. Inscrivez-vous avec votre avis d’imposition sur le site www.maprimerenov.gouv.fr pour demander le versement de votre prime.
Avec MaPrimeRénov, vous pouvez rénover jusqu’à trois logements en location et obtenir une subvention dans la limite de 20 000 € par logement.

  5ème période des CEE  Annoncées dans le Journal Officiel au mois d’avril, les nouvelles modalités du dispositif des aides à la rénovation énergétique esquissent un système favorisant la rénovation globale et performante. L’arrêt de certaines bonifications, comme l’isolation à 1 euro, vise à réorienter les ménages vers des projets de rénovation plus pertinents et ambitieux. Plus concrètement, depuis le 1er juillet 2021 :  Révision de la prime Coup de Pouce pour l’isolation des combles perdus de 20€/m2 isolé à 12€/m2 (pour les revenus les plus modestes) Maintien de la prime Coup de Pouce à 10€/m2 pour les autres revenus Cette diminution de la prime Coup de Pouce met ainsi fin à l’isolation à 1€ Fin de la prime Coup de Pouce pour l’installation d’une chaudière gaz Fin de la prime Coup de Pouce pour le remplacement de radiateurs électriques performants Fin de la prime Coup de Pouce pour l’installation d’un thermostat avec régulation performante Pour ces 3 primes Coup de Pouce non renouvelées, il est toujours possible de bénéficier d’une prime CEE mais son montant est plus faible et dépend désormais de chaque fournisseur d’énergie   Le Diagnostic de performance Energétique fait peau neuve Le DPE est le document de référence qui évalue la performance énergétique d’un logement et la restitue, notamment à travers des étiquettes énergie. Le DPE fait l’objet d’une refonte qui le rend plus fiable, plus lisible et permet de mieux tenir compte des enjeux climatiques. Ce nouveau DPE est opposable juridiquement depuis le 1er juillet 2021, au même titre que les autres diagnostics (amiante, électricité…). Ces principales évolutions sont les suivantes : une nouvelle méthode de calcul, sur la base des caractéristiques physiques du bâtiment. C’est la fin des DPE sur facture ou même parfois dits “vierges”. un nouveau design, plus lisible, avec par exemple une estimation du montant moyen des factures d’énergie du logement une révision des seuils de l’étiquette énergétique, qui inclut désormais l’énergie primaire et les émissions de gaz à effet de serre du logement



  Le 6ème rapport du GIEC Le Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat a publié cet été son 6ème rapport qui, plus de 30 ans après le 1er, reste très alarmant. Des solutions seront détaillées dans un autre volet, prévu pour 2022. La réduction des consommations énergétiques de nos logements.restera sans aucun doute au cœur des préconisations.
LE SAVIEZ-VOUS ?

Une ventilation performante La ventilation a pour vocation de renouveler l’air des logements et d’améliorer sa qualité. Elle est essentielle pour :
apporter un air neuf et garantir les besoins en oxygène,
évacuer les polluants (peintures, colles, vernis, etc.) et mauvaises odeurs,
diminuer l’humidité de l’air (due à la respiration, la cuisine, la salle de bain) qui favorise l’apparition de moisissures et peut dégrader le bâtiment

1. La Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) simple flux

L’air neuf entre par des bouches d’entrées situées dans les pièces de vies du logement, posées en façade, sur les menuiseries ou sur les coffres de volets roulants.  Ces bouches laissent passer la quantité d’air nécessaire au renouvellement de l’air vicié de l’habitation.

Simultanément, dans les pièces humides (toilettes, cuisine, salle de bain), l’air vicié est extrait. La transition d’air entre les pièces de vie et les pièces d’eau s’effectue sous les portes détalonnées. L’air vicié est acheminé par le réseau de gaines vers le caisson de ventilation, puis rejeté vers l’extérieur depuis la toiture.



Il existe deux types de VMC simple-flux : la VMC simple-flux autoréglable : les débits d’air sont constants la VMC simple-flux hygroréglable : les débits d’air sont ajustés selon l’occupation et le taux d’humidité du logement  
2. La Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) double flux
Le principe de la VMC double-flux est de réchauffer l’air neuf introduit dans le logement en récupérant la chaleur de l’air vicié extrait.

L’arrivée de l’air neuf se fait en un seul point (généralement en toiture) et est ensuite distribué dans chaque pièce du logement par un réseau de gaines. Comme pour la VMC simple-flux, l’air vicié est aspiré par les bouches d’extraction des pièces humides.

La différence principale réside dans le fait qu’il n’y a plus d’entrée d’air directement sur l’extérieur. L’air vicié extrait croise l’air neuf extérieur à travers des conduits dans un caisson de ventilation, sans mélange des masses d’air. Suite à cet échange de chaleur, l’air neuf préchauffé est distribué dans les pièces sèches via des bouches d’insufflation


 
Connaissez-vous la paille… en tant qu’isolant ?   La paille est la tige d’une céréale sans épi ni grain. Elle est très abondante en France : près de 50 millions de tonnes produites par an, dont 30 millions de tonnes de paille de blé. Pressée en bottes, elle devient un matériau de construction aux multiples facettes : isolant thermique et phonique, support d’enduit, matériau structurel et de remplissage. Elle peut être utilisée pour isoler les murs, les rampants de toiture et les combles perdus.

Contrairement aux idées reçues, la paille sèche n’est pas attaquée par les insectes et ne présente aucun intérêt alimentaire pour les rongeurs. De plus, la densité de la botte les empêche de nicher dans un environnement si compressé. Enduite à la chaux, au plâtre ou à la terre, elle a une bonne résistance au feu. Comme tous les matériaux biosourcés, elle présente un déphasage thermique intéressant et permet d’éviter les problèmes de surchauffe dans les combles en été.

En revanche, tout comme le bois, la paille craint l’eau qui conduit à moyen terme au développement de bactéries et moisissures. Elle n’est donc pas imputrescible. Sa performance énergétique étant moindre que la laine de verre ou le polystyrène, il faudra systématiquement prévoir une épaisseur plus importante et par conséquent intégrer une perte de volume dans les pièces isolées par l’intérieur.

 

Malgré tout, la paille étant naturelle, renouvelable annuellement et bon marché, un bel avenir dans le domaine de la construction semble lui être assuré. Finalement, le premier des trois petits cochons avait peut-être bien de la suite dans les idées !

Les chantiers participatifs Vous ne savez pas quoi faire de vos weekends ?  Et cette météo mitigée ne vous donne pas envie de partir au bord de la mer ? Une idée pour les plus motivés d’entre vous : passer quelques jours sur un chantier participatif ! Le Réseau Twiza propose tout au long de l’année de découvrir l’écoconstruction, en donnant un coup de main aux propriétaires du futur logement. Une bonne idée pour allier occupation, découverte et solidarité. Pour être bénévole sur un chantier, c’est par ici